La pluie offre des perles aux Alchemilles
 
" Sainte-Elisabeth fait prévoir comment l'hiver sera (le 17 nov)"

Le commencement d'un long sommeil
 
Toutes les plantes gélives sont maintenant installées en serre ou dans un local à l'abri du gel.

Quelques plantes d'aspect exotique sont toujours en pleine terre dans le jardin.
Certaines comme l'Agave noemexicana, l'Agave parryi et utakensis, le Yucca elata peuvent y supporter des températures négatives jusqu'à -20° c, à condition d'être bien au sec l'hiver si le froid se montre particulièrement intense et durable.
Je protège alors ces végétaux de la pluie sous un plastique
disposé en forme de toit, retenu par quatre piquets à quelques cm au dessus de la plante. L'air y circule librement, il n'y a pas de problème de condensation préjudiciable à celle-ci.
Le Yucca filamentosa et le Beschorneria yuccoides peuvent rester en pleine terre sans aucune protection .

J'ai rentré le Brugmansia sanguinea dans un local lumineux et hors gel. Je lui apporte un bon engrais potassique. J'espère ainsi le voir fleurir prochainement. Ce Brugmansia est le seul de son espèce à fleurir pendant l'hiver.

Les autres Brugmansias (Daturas) en pleine terre sont arrachés en motte, puis rempotés et rentrés. Les branches sont taillées sans excès pour ne pas retarder la floraison future.

Je continue à rempoter en godet individuel
les boutures enracinées de plantes semi-rustiques. (Fuchsias, Lantanas, Pélargoniums etc...)

Pour une belle floraison,
j'arrête dès à présent d'arroser le Clivia et le Schlumbergia (Cactus de Noël). Régime sec jusqu'à la floraison.
 
 
 
 
Dès les premières petites gelées, je coupe les tiges du Gunnera manicata et je recouvre la souche de paille bien sèche, j'enveloppe le tout avec ses feuilles disposées à l'envers.

J'ai installé un éclairage d'appoint dans la serre,
pour remédier au manque de lumière normal en cette saison.
Toujours pour cette raison, je veuille à la bonne propreté des vitres. L'état sanitaire des lieux est à surveiller également.

J'enlève les feuilles mortes tombées dans le bassin,
et je retire la pompe pour éviter qu'elle ne soit prise dans la glace. J'en profite pour la nettoyer. Elle passera l'hiver dans un récipient d'eau à l'abri du gel. Nettoyage aussi en ce qui concerne le filtre et ses divers éléments.

Les arbres et arbustes rustiques, ainsi que les plantes vivaces sont à planter en ce moment. Attendre le printemps pour envisager la plantation de végétaux de faible rusticité.

Je continue à rentrer en serre,
les plantes cultivées en pot. J'élimine avant, une bonne partie du feuillage. Je les enterre lorsque cela est possible et je réduis au minimum les arrosages si la température avoisine les 5°/ 10°c.
 
 
Dans les lieux d'hivernage des plantes,
je surveille les attaques de mouches blanches (aleurodes) que je combats à l'aide de pièges englués de couleur jaune. Le savon insecticide ou la guêpe parasite
Encarsia formosa sont à utiliser en cas de fortes infestations.

TEMPÉRATURE, LUMIÈRE, ARROSAGE
trois paramètres à prendre en compte lors de l'hivernage.
Un petit chauffage d'appoint qui maintient
une température de 5° à 10° est bien suffisant. Trop de chaleur associé à un manque de lumière et les plantes s'étiolent. Cela favorise aussi la prolifération d'insectes genre aleurodes et l'apparition des maladies.
 
m'envoyer un message
 
HAUT DE PAGE